Devis électricité
4.7 - 3 votes

Les différents devis travaux d’électricité

Choisir son tableau électrique

Tout d’abord un devis électricité quel qu’il soit prendra en compte le tableau électrique car c’est lui qui connecte votre logement au réseau électrique et qui distribue le courant à votre installation électrique. Il s’agit donc d’un élément à considérer en premier lieu afin de le changer totalement ou de le mettre à niveau. Le tableau électrique est composé des éléments suivants.

  • Le compteur électrique. Ce dernier est raccordé directement au réseau extérieur et comptabilise l’électricité que vous utilisez pour que votre fournisseur puisse vous facturer. Il est généralement la propriété de votre fournisseur et ne peut être ni démonté ni remplacé sans son autorisation.
  • Le disjoncteur. Le disjoncteur apporte le courant vers les éléments inférieurs de votre tableau électrique. Il possède un rôle de sécurité et ne doit donc pas être négligé. Il possède un interrupteur pouvant couper l’électricité de tout votre logement et un bouton de test destiné à vérifier le bon fonctionnement de la mise à la terre.
  • Le disjoncteur différentiel. Cet élément protège tous les circuits subalternes des risques de surtension ou de court-circuit. Il est également l’élément principal permettant d’éviter les risques d’électrisation.
  • Le disjoncteur divisionnaire. Dernier élément du tableau électrique, le disjoncteur divisionnaire est ce que l’on nommait jadis un fusible. Il ouvre ou ferme le courant d’un circuit électrique précis, comme le circuit des prises d’une chambre ou le circuit des lumières d’un salon. Il permet de protéger les appareils de court-circuit, mais ne protège pas, contrairement aux idées reçues, de l’électrisation. Il offre enfin la possibilité de condamner un seul circuit pour effectuer des réparations sans avoir à fermer l’électricité de tout le logement.

Types devis électricité

Choisir ses sorties conforts pour ses travaux d’électricité

Dans le jargon des électriciens, les prises électriques sont nommées prises confort, car elles permettent de bénéficier d’un point électrique confort, c’est à dire non indispensable.

Dans la réalité les prises confort sont des éléments très importants de toute installation électrique car on y raccorde tout notre appareillage. Le fait de brancher et débrancher des appareils implique de toucher la prise celle-ci doit donc être en parfait état de marche sous peine de risques d’électrisation.

Généralement les prises confort bénéficient d’un ampérage de 16 ampères, il peut cependant être plus élevé en regard de besoins spécifiques.

Un circuit prises confort 16A doit comporter 5 prises ou moins, tandis qu’un circuit 20A peut monter jusqu’à 8 prises.

Les prises confort sont disponibles et de très nombreux modèles qui sont à choisir en fonction de la pièce concernée.

Choisir ses sorties luminaires pour ses travaux d’électricité

Autre élément d’importance dans une maison de n’importe quel type : la sortie lumière. Les électriciens parlent alors d’une sortie à connecter directement à un luminaire au moyen d’un raccord électrique et non d’une prise confort.

Les sorties lumières peuvent se présenter sous 2 formes différentes.

  • Les prises DCL. Ces modèles sont très récents et offrent une douille ampoule équipée de 3 broches s’emboitant dans une prise adéquat située au plafond. Il s’agit d’une solution lumière très facile à utiliser et très sécurisée.
  • Les raccordements par borniers à vis. Le système classique offrant les fils électriques sortants du plafond ou présent dans une boite encastrée. Le luminaire doit alors être raccordé aux fils à l’aide borniers à vis, les fameux sucres ou dominos.

Choisir les finitions pour ses travaux d’électricité

Les éléments d’un circuit électrique, parfois même les prises, peuvent être commandés par un interrupteur.

Les modèles se déclinent virtuellement à l’infini mais offrent sensiblement le même fonctionnement.

  • Les interrupteurs va et viens sont les interrupteurs les plus classiques. Ils ouvrent ou ferment l’arrivée d’électricité sans proposer de juste milieu. Ils sont parfois associés deux à deux pour commander le même point lumière depuis deux endroits différents.
  • Les variateurs peuvent être utilisés avec certaines ampoules et permettent de régler l’intensité de la lumière. Ils sont particulièrement recommandés pour les chambres et les salons.

Enfin, l’esthétique de votre réseau électrique joue un grand rôle dans l’apparence de votre logement. Pour le câblage il est possible d’avoir recours à un système encastré dans les murs, donc invisible, ou à un système apparent, donc gainé de manière plus ou moins esthétique. Votre électricien vous dira quel système est le plus adapté à votre maison.

Les interrupteurs et prises confort peuvent se doter de plaques de décoration dont les matériaux rivalisent d’ingéniosité, on trouve en effet du plastique, du bois, du métal, du verre ou encore du cuir.

Quelles performances pour ses travaux d’électricité

Vos différents circuits électriques doivent être adaptés à leur utilisation. C’est particulièrement important pour l’alimentation électrique du gros électroménager, des chauffages, des chaudières, des chauffes eau, des fours ou encore des plaques de cuisson.

Les chauffages électriques doivent par exemple être câblés en sections de 1.5mm² à 2.5mm² pour un ampérage allant de 10A à 20A.

Votre électricien devra faire particulièrement attention à ce point sous peine d’endommager l’installation électrique et les appareils et de mettre votre sécurité en péril.

De la même manière si vous possédez un atelier où vous vous bricolez souvent en utilisant des appareils puissants, vous devrez penser à le mentionner au moment de votre devis électricité à votre électricien pour que ce dernier réalise un circuit parfaitement adapté.

Estimer le coût de travaux d’électricité

Le prix des travaux d’électricité

Le montant d’un devis électricité peut varier grandement si vous êtes dans le cas d’une construction ou d’une rénovation.

La construction présentera un prix réel moins important car l’électricien pourra travailler directement dans les cloisons sèches sans avoir à ouvrir des saignées dans vos murs.

La rénovation peut paradoxalement présenter un prix plus élevé car l’électricien doit composer avec ce qui existe déjà et le cas échéant le démonter totalement.

Il est difficile de donner un prix indicatif pour des devis électricité car ces derniers peuvent être très différents. Sachez cependant qu’un électricien pratique généralement des prix allant de 45€ à 75€ de l’heure en fonction des frais de déplacement.

Pour vous donner une idée voici quelques estimations de travaux courants.

  • Installation d’un luminaire : 190€.
  • Rénovation d’un câblage : 250€.
  • Installation d’une sonnette : 110€.
  • Rénovation d’un disjoncteur différentiel : 150€.

Prix devis électricité

Obtenir un chiffrage précis des travaux

Demander plusieurs devis gratuits pour comparer

Au vu de ces nombreuses possibilités et cette incroyable diversité, vous devez impérativement faire réaliser de nombreux devis électricité. Il s’agit véritablement du seul moyen acceptable pour trouver le bon électricien et le devis électricité au meilleur prix.

Préférez toujours vous orienter vers un professionnel dont l’activité est principalement tournée vers l’électricité et non pas vers une multitude d’activités. Vos aurez ainsi l’assurance de confier votre installation électrique et votre maison à un électricien expérimenté et spécialisé.

Chiffrage devis électricité

Réglementation concernant la réalisation de travaux d’électricité

Un électricien doit impérativement réaliser une installation ou une rénovation électrique en accord avec les normes en vigueur. Il existe de très nombreuses normes, parfois très spécialisées, comme par exemple pour la création d’un réseau de chauffages.

La norme la plus générale est la norme NF C 15-100. Elle précise, point par point, comment l’installation électrique d’une maison doit être réalisée (en neuf ou en rénovation).

Elle précise également comme mettre en électricité une salle de bain en respect des volumes règlementaires (de 0 sans aucun appareil électrique à 3 où peut se trouver un chauffage électrique).