Noter cet article ?

Les différents types de devis installation électrique

Choisir son schéma d’installation électrique

Le tout premier geste sur la quête de l’installation électrique idéale est le schéma électrique. Si votre devis installation électrique ne comporte pas la réalisation du schéma électrique, vous saurez que les choses démarrent mal.

De plus, dans le cas d’une rénovation, ou d’une construction, la visite de conformité exigera de disposer d’une copie des schémas électriques.

Il existe 4 types principaux de schémas électriques.

  • Le schéma développé. Il s’agit du schéma représentant l’installation électrique d’un bâtiment de manière représentative. Il montre en effet les éléments du réseau électrique sans pour autant tenir compte des distances et de l’emplacement des appareils. Généralement ce schéma est très utile pour savoir comment sont alimenté et par où sont alimentés les éléments.
  • Le schéma architectural. Ce type de schéma montre une représentation la plus exacte possible des appareils électriques (sorties lumière, prises, interrupteurs) sans pour autant monter les conducteurs et leur cheminement.
  • Le schéma unifilaire. Le schéma unifilaire est un schéma électrique simplifié montrant les conduits électriques du bâtiment concerné. On précise généralement le nombre de conducteur et les appareils reliés.
  • Le schéma multifilaire. Ce plan est très important pour l’électricien réalisant l’installation électrique. En effet, il dresse la représentation des tous les fils électriques, leur cheminement, ainsi que leurs sections.

Types devis installation électrique

Comprendre son schéma d’installation électrique

Si vous n’avez jamais consulté un schéma électricité auparavant vous aurez des difficultés à en comprendre toutes les subtilités. En effet, le langage technique des plans et des symboles doit s’apprendre comme un idiome étranger.

Cependant, sachez qu’avec quelques conseils et un peu de pratique, il est tout à fait possible de lire un schéma électricité dans le détail.

Les symboles sont généralement les mêmes pour n’importe quel électricien de l’hexagone (ils reposent sur des normes précises), même si dans la pratique, les esquisses de ces plans font souvent appel à des symboles « maison ».

En apprenant à lire ce genre de schéma vous pourrez vérifier que vos désirs sont bien respectés et vous pourrez surtout vous imaginer en utilisation afin, le cas échéant, de demander des modifications à votre électricien.

Schema installation électrique

Estimer le coût d’une installation électrique

Le prix d’une installation électrique

Le prix des éléments intervenant dans un devis installation électrique dépend bien entendu du nombre de pièces à équiper et surtout du nombre d’équipements prévus.

Généralement tout devis installation électrique comporte certains éléments inamovibles.

  • Le schéma électrique. La réalisation du schéma électrique est obligatoire et demande un investissement raisonnable en comparaison de ses nombreux avantages. Comptez un coût allant de 250€ (studio) à 350€ (maison de 150m²).
  • Le tableau électrique. Au départ de votre circuit électricité, le tableau électrique dispose de nombreux éléments qui garantissent la sécurité de votre installation. Le prix d’un tableau électrique s’étale de 200€ à 700€, qu’il soit pré-monté ou à composer.
  • Les conducteurs. Il s’agit de l’ensemble des fils électriques et des gaines d’isolation. Là encore les prix peuvent varier en fonction de la section des éléments et même du prix du cuivre dans les places boursières. Généralement un conducteur complet (phase, neutre, terre et gaine ICTA) dispose de prix allant de 3€/ml à 6€/ml.
  • Les appareils de connexion. Généralement les appareils de connexion sont les prises confort et les sorties luminaires. Les prix peuvent être très variables, car certaines prises disposent par exemple de finitions très haut de gamme. Comptez des prix allant de 1€ à 60€.
  • Les appareils à fonction simple. Enfin, il faut également ajouter les appareils de commandes, interrupteurs et autres. Là encore, les prix sont très variables en fonction de la qualité de finition. Estimez tout de même un coût variant de 1€ à 100€.

Prix installation électrique

Le tarif de réalisation d’une installation électrique

Les travaux de réalisation d’une installation électrique par un électricien sont parfois très onéreux, surtout en rénovation.

En effet, en construction neuve, une maison peut s’équiper d’une installation électrique avant que les cloisons ne soient refermées, offrant un travail, plus aisé, plus rapide et moins destructif.

En rénovation, il faut souvent ouvrir des cloisons, détruire certains éléments de finitions et bien entendu réparer ces éléments une fois les travaux d’électricité terminés.

Il faut ainsi estimer les travaux au temps passé. Pour cela, comptez un tarif d’intervention allant de 45€/h à 75€/h.

Obtenir un chiffrage précis des travaux

Demander plusieurs devis gratuits pour comparer

Les professionnels de l’électricité, les électriciens, sont très nombreux dans l’hexagone. Ils n’offrent cependant pas tous les mêmes tarifs et les mêmes travaux.

En effet, certains spécialisent leurs services dans la construction neuve, alors que d’autres acceptent d’intervenir chez les particuliers, en rénovation.

C’est pour cela que vous devriez demander de nombreux devis, afin de pouvoir séparer le bon grain de l’ivraie sans pour autant vous voir acculé à un choix unique sans alternative.

Chiffrage installation électrique

Réglementation concernant la réalisation d’une installation électrique

Un devis installation électrique demande des travaux dans le respect des normes de sécurité afin de ne mettre personne en danger. En effet, nous touchons les prises d’électricité tous les jours, et ce geste ne doit jamais devenir dangereux.

Pour votre devis installation électrique, en construction ou en rénovation totale, les travaux doivent impérativement respecter la norme NF C 15-100.

Evaluer la durée des travaux

La réalisation des travaux d’électricité peut être rapide ou très longue. En effet, si l’installation intervient en construction neuve, les travaux ne dureront que quelques jours au maximum.

Au contraire, si les travaux interviennent en rénovation, il faudra compter beaucoup plus longtemps car les conducteurs devront être manœuvrés avec minutie et patience.