Particuliers, entreprise, administrations et collectivités locales sont plus que jamais intéressés par une bonne sécurité et une surveillance optimale.  Chacun voudra donc trouver le meilleur moyen d’assurer cette veille. Mais comment choisir entre la vidéosurveillance ou la télésurveillance ?

Qu’est-ce qui différencie la vidéosurveillance et la télésurveillance ?

La télésurveillance

Ce système de mise en sécurité est opérationnel 24h/ 24 et 7j/7.  Des agents de sécurité peuvent intervenir en cas de suspicion de danger à tout moment, que le propriétaire soit présent ou non. La moindre petite alerte sera considérée comme un potentiel danger et sera traité dans les meilleurs délais par la société chargé de la télésurveillance d’une habitation ou d’une entreprise.

Comment ça marche ?

Des détecteurs placés dans la zone à surveiller discernent le moindre mouvement anormal ou l’éventuelle intrusion. Un système d’alarme va alors se déclencher ainsi que des capteurs intégrés qui vont réaliser des photographies. Après transmission au poste de télésurveillance, une analyse scrupuleuse sera faite et en fonction de son niveau de danger, des actions peuvent en découler :

  • Écoute approfondie des lieux
  • Interpellation à distance
  • Demande d’identification
  • Demande de mot de passe
  • Envoi d’un agent sur place
  • Appel des numéros d’urgence fournis

La vidéosurveillance ou vidéoprotection

Ce principe de surveillance s’appuie sur la mise en place dans la zone à surveillée de plusieurs cameras chargées de filmer en continu ou selon des plages horaires établies.

Comment ça marche ?

Le système offre la possibilité de visionner toutes les images capturées pendant la période de surveillance.  Très utilisées dans les municipalités, ce procédé sert aussi les particuliers.

Réglementation de la vidéosurveillance.

Si les particuliers peuvent installer ce système, ils sont tout de même soumis au respect d’une certaine réglementation :

  • Ne pas filmer la voie publique
  • Ne pas filmer la propriété voisine
  • Informer les employés intervenant à votre domicile (femme de ménage, baby sitter…)
  • Déclarer la présence de cet équipement de vidéosurveillance (accessoires dahua, camera dôme…) à la CNIL.

A vous maintenant de choisir le mode de surveillance et de sécurité  qui conviendra à votre situation particulière ou professionnelle.