Traitement punaises de lit
4 - 2 votes

Si ça vous démange, ça vous gratte et vous vous levez le matin avec un alignement de plusieurs boutons constellant votre corps. C’est peut-être que vous avez une punaise de lit (ou plusieurs) dans votre vie. Et comme vous risquez d’avoir plus de mal à vous en débarrasser que votre ex-petite amie, on vous propose d’en faire plus ample connaissance.

Biopic de la punaise de lit

De son nom savant, Cimex Lectularius, punaises de lit pour les intimes sont l’un des parasites de l’homme (et de la femme ; égalité oblige) les plus suceurs de sang. Elles s’invitent dans divers lieux habités par les humains et notamment les dortoirs, hôpitaux, EHPAD, école dans lesquels, elles peuvent à loisir se multiplier.

Naissance

Au début de la vie d’une punaise, il y a une belle histoire d’amour (comme avec votre ex-petite amie). Le mâle qui injecte son sperme dans l’organe de Ribag de plusieurs femelles, plusieurs fois par jour. En fonction de la température et de la nourriture, le cycle pourra durer entre 2 à 10 mois.

Après avoir absorbé suffisamment de sang, la femelle punaise va déposer ses œufs en forme de poire au plus près de son garde-manger (sa source de sang ; en l’occurrence : VOUS !!!). Elle choisira donc de bons petits coins tels que vos revers de matelas, les lattes de votre sommier ou les replis et coutures de vos tendres oreillers. Elle y mettra sa précieuse cargaison de grappes de 10 à 30 œufs qui connaîtront ensuite cinq différents stades.

Leur bonheur fait votre malheur

Les voilà installées dans votre appartement de rêve… Et c’est, pour vous le début de votre cauchemar. Et une bataille sans merci va commencer pour que vous arriviez à les éradiquer. Car du haut de leur 8 mm, elles vont hanter et pourrir votre vie et surtout vos nuits puisqu’elles sont capables de piquer 90 fois par nuit. Car les vilaines punaises profitent de votre sommeil pour sévir et se nourrir de votre sang. Sauf parfois certaines femelles affamées qui n’hésiteront pas à sortir de leurs cachettes en plein jour.

Vade retro Cimex Lectularius

Nos ancêtres connaissaient bien ces nuisibles et avaient moins de mal par le passé à s’en débarrasser. Ils avaient accès à de puissants insecticides (DTT) qui aujourd’hui sont interdits. C’est pourquoi on asiste à une multiplication du nombre des foyers d’infestations.  Il n’est quasiment plus possible de nos jours de se débarrasser seul des punaises. Il est fort conseillé de faire appel à un professionnel expert en désinsectisation de punaises de lit. Si vous ne voulez pas toutes les nuits, sentir son appareil buccal percer votre délicat épiderme pour y injecter sa méchante salive. Mieux vaut vous y prendre rapidement pour éviter que ces petites bêtes vous montent à la tête. Comprenez, qu’elles vous usent psychologiquement.